H&M ferme 170 magasins

H&M ferme 170 magasins
Foto: lentamart / Shutterstock.com

Face à la crise sanitaire et aux pertes qu’elle a creusées au sein du groupe, H&M a décidé de fermer 170 magasins cette année. L’enseigne mettra davantage l’accent sur le commerce électronique.

 

Accélération de la numérisation

Plombé par la crise sanitaire, le groupe H&M a clôturé le deuxième trimestre dans le rouge. Le chiffre d’affaires a chuté de 50 %. La CEO Helena Helmersson a immédiatement réagi : les fermetures seront plus nombreuses que prévu initialement, alors que le nombre d’ouvertures de magasins sera réduit. Elle a également annoncé que des licenciements seraient inévitables.


On en sait aujourd’hui davantage sur ses projets : le groupe H&M, qui héberge également des formules comme COSWeekday et Monki, fermera 170 magasins dans le monde cette année. Helena Helmersson n’a toutefois pas précisé les enseignes et les endroits concernés.


H&M veut se concentrer davantage sur le commerce électronique après la forte croissance de ce canal pendant le confinement. La pandémie a provoqué des changements de comportements qui accéléreront la numérisation du secteur de la mode, affirme la directrice. Par exemple, les traditionnels adeptes du shopping « physique » achètent désormais eux aussi en ligne et les hommes sont de plus en plus nombreux à adopter l’e-commerce, explique Hype.