FNG en vente : réouverture des magasins, 7 candidats acquéreurs

FNG en vente : réouverture des magasins, 7 candidats acquéreurs
Photo : RetailDetail

Les curateurs de FNG, propriétaire de Brantano, préparent la liquidation qui débutera à partir de samedi. Dans l’intervalle, quelque 7 candidats à l’acquisition se seraient présentés pour une reprise (partielle).

 

Lundi au plus tard

Il semble que les magasins de FNG (Brantano, CKS) vont bientôt rouvrir leurs portes. Les administrateurs du groupe de mode en faillite disent mener des discussions constructives avec les banques et préparer une liquidation. Les banques bloquaient depuis peu l’ensemble des comptes du groupe pour le pousser à la faillite, mais ces problèmes semblent maintenant avoir disparu. L’affaire des salaires que ne pouvaient être payés est également résolue.


Les curateurs auraient préférés rouvrir certains magasins déjà mardi, mais en raison de la complexité de l’affaire, la faillite étant déclarée pour 21 entreprises, cela n’a pas été possible. Tout l’espoir repose maintenant sur la journée de samedi, mais peut-être aussi sur celle de lundi, rapporte De Tijd. Toutefois, les magasins resteront ouverts pendant une semaine minimum. « Il est tout à fait probable que cela soit prolongé, car tous les vêtements n’auront probablement pas été vendus au bout d’une semaine », explique le curateur Geert Van Deyck.

 

Sept candidats

Sept candidats à la reprise se sont entre-temps manifestés. Certains d’entre eux ne s’intéressent, il est vrai, qu’aux stocks de l’entreprise ou à un certain nombre de magasins. Les droits des marques de FNG suscitent, entre autres, l’intérêt du fabricant néerlandais de chaussures pour enfants Jolo Fashion Group.

 

Le nom du propriétaire de Van Haren, Deichmann, réapparaît également. L’intérêt que porte Deichmann à Brantano n’est pas nouveau, mais les négociations entre les deux parties auraient été interrompues à cause de la surface des magasins jugée trop importante. La filiale Van Haren possède actuellement neuf magasins de chaussures en Belgique, mais songe à se développer.


L’investisseur néerlandais, et vieille connaissance du FNG, Martijn Rozenboom se montre également intéressé par une reprise. Cependant, nul ne sait actuellement dans quelle mesure l’ancien PDG Dieter Penninckx et d’autres entrepreneurs flamands collaborent avec Rozenboom pour ce rachat.